Bahreïn (Manama) - Aménagement du front de mer

Master plan light.jpg

Bahreïn et sa capitale Manama, après des décennies d’urbanisation intense, permise notamment par les bénéfices économiques de ses gisements de pétrole et son attraction touristique à l’échelle du golfe persique, marque un temps d’arrêt dans cet essor. La crise économique de 2011 et les enjeux environnementaux liés à l’extension de la terre sur la mer forcent Bahreïn à réfléchir à un nouveau modèle de développement dont l’enjeu principal est, notamment, de raisonner la poldérisation, au travers de plusieurs leviers :
- Programmation du littoral : espaces publics attractifs, promenade continue de 40 km, grands équipements publics, parcs thématiques, patrimoine valorisé, plages existantes aménagées, nouveaux quartiers à forte valeur ajoutée, sites naturels préservés...
- Densification du tissu bâti existant : là où la crise a laissé des vides, il s’agit de les combler en inventant des typologies architecturales prenant en compte le contexte urbain
- Favoriser la présence des végétaux : systématisation d’essences locales, limitation de la consommation d’eau potable utilisée aujourd’hui pour l’entretien des espaces verts urbains, apport d’ombre et de fraîcheur...

Maître d’ouvrage : Ministry of Works, Minicipalities Affairs and Urban Planning
Maître d’œuvre : AREP + SETEC + Expertise France
Mission : Masterplan
Budget travaux : Non arrêté à ce stade
Linéaire : 40 km
Année : 2016/2017

Assemblage 3 axo - 1_edited.jpg
Financial Harbor 06.jpg
Hidd 05-2.jpg